Perdu·e de recherche Les sciences sociales au risque de la médiation

Le bureau des pleurs… ou des joies ! 15 juin

13h30-16h00, animé par Agnès Villechaise, Glenn Mainguy, Maylis Ferry, Sophie Duchesne et Hugo Canihac Avec les témoignages de : Camille Bedock est chargée de recherche (CNRS)​. Après les élections italiennes, elle a été invitée par Mediapart​ dans l’émission « grand débat » auprès de 3 autres personnes pour analyser la...

Colin Hay, Table ronde 2 – La médiation, à quel prix ? Les financeurs, 15 juin

Colin Hay est professeur des universités au Centre d’Etudes Européennes de Sciences Po, il est également professeur associé en Analyse Politique à l’Université de Scheffield où il a co-fondé l’Institut de Recherche en Economie Politique. Durant ses recherches il s’est intéressé à la question de l’impact des sciences sociales dans...

Bernard Ludwig, Table ronde 3 – La médiation à quel prix, 15 juin

Bernard Ludwig est membre de l’Agence Nationale de la Recherche. Cet organisme national a pour mission de financer les projets de recherche en France. En 2016 elle a financé 1257 projets en favorisant et encourageant l’interdisciplinarité, l’internationalisation des recherches, la collaboration entre chercheurs, les liens entre secteur public et secteur...

Annabelle Allouch, Table ronde 3 – Retours d’expériences, 15 juin

Annabelle Allouch est maîtresse de conférences en sociologie à l’Université Jules Verne de Picardie, elle est l’auteure d’un essai intitulé La société du concours (collection La République des Idées, aux éditions du Seuil). Elle a analysé l’intervention sociologique dans l’espace public à partir du cas de son livre et de...

Gaëlle Pellon, Table ronde 3 – Retours d’expériences, 15 juin

Gaëlle Pellon est titulaire d’un doctorat en sciences politiques et est spécialisée sur les questions de l’Union Européenne. Elle a toujours été adepte des innovations pédagogiques en tout genre. Mais le projet qu’elle développe (EDGE) est venu mettre cela en pratique au plus haut point : avec l’aventure interactive qu’il...

Pauline Ouvrard, Faut-il croire les sciences sociales ? Conférence gesticulée, 14 juin

Pauline Ouvrard est architecte-urbaniste, maître de conférences associé à l’ENSA Nantes, chercheur-associé au laboratoire AAU-UMR1563 CNRS/MCC, et auteure d’une thèse intitulée : Le nouvel esprit de l’urbanisme, entre scènes et coulisses : une ethnographie de la fabrique du territoire de Saint-Nazaire à Nantes. Elle a également suivi une formation organisée...

Gaétan Ranson et Nadia Okbani, Faut-il croire les sciences sociales ? Table ronde, jeudi 14 juin

Gaétan Ranson et Nadia Okbani sont tous deux membres de l’Université Populaire de Bordeaux. Cette Université est à la base une association étudiante qui réfléchie autour des débats liés au statut et aux fonctions de l’Université. L’UPB cherche à réduire la distance symbolique qui est créée entre les « savants...

Nathalie Carol, Faut-il croire les sciences sociales ? Ma thèse en 180 secondes, jeudi 14 juin

Nathalie Carol réalise une thèse en science de gestion à l’université Lorraine, dans les laboratoires CEREFIGE (Centre Européen de Recherche en Économie Financière et Gestion des Entreprises) et SILVA, laboratoire d’AgroParisTech. Elle y analyse le rapport qu’entretiennent les agents de l’ONF (Office National des Forêts) à la dernière réforme organisationnelle...

Élodie Chabroux, Faut-il croire les sciences sociales ? Ma thèse en 180 secondes, jeudi 14 juin

Élodie Chabroux a présenté une thèse de doctorat au sein de l’IAE de Bordeaux (école universitaire de Management) qui s’intitule : La fonction de marketing au sein des organisations artistiques et culturelles : nature et degré de son intégration effective, elle nous présentera sa thèse en 180 secondes, présentation pour...

Yann Renisio, Propos liminaires, jeudi 14 juin

Notre premier intervenant est Yann Renisio, il est post-doctorant au Collège de France et membre associé du Centre Maurice Halbwachs (ENS-EHESS). Il est l’auteur d’une thèse intitulée L’infortune des sciences sociales : sociologie d’une illégitimation scientifique récurrente dans laquelle il met en évidence une série de processus sociaux qui contribuent...

Maud Navarre, table ronde 1 – La médiation par la plume, jeudi 14 juin

Sciences Humaines est un magazine présentant l’état des connaissances dans un grand nombre de discipline de sciences sociales. C’est un magazine qui pratique la médiation puisqu’il transmet une culture académique et universitaire à un public aussi large que possible. Nous pourrons donc nous interroger avec l’une des membres de sa rédaction,...